comment choisir un portail en bois blanc ?

Un portail bois de qualité

Opter pour un portail en bois confère à votre entrée d’habitation un style moderne et chaleureux. Mais face à une matière aussi vivante que changeante, il convient d’éclaircir quatre points clés avant tout achat :

 

  • La qualité du bois utilisé pour votre portail d’entrée et votre portillon
  • Les couleurs et le style de votre portail, portillon et clôture, définies par les essences
  • Un portail bois supporte-t-il une motorisation ?
  • Toute la vérité sur l'entretien d'un portail en bois
Portail en bois blanc au style contemporain
Selon le type d'essence de bois comme cet exemple en bois blanc et ses lignes vous apporte un style très contemporain à votre entrée d'habitation
Portail et portillon en bois
Dans cet exemple, vous trouvez le portillon et le portail assorti au reste de la clôture avec ces piquets rappelant l'ossature en acier.
Précédent
Suivant

Votre portail en bois respecte la nature

labels pefc et fsc

Avant tout achat d’un portail (et/ou portillon) en bois écoresponsable, il faut impérativement vérifier la qualité du matériau vendu, à travers l’apposition de 2 labels clés :

Le Label PEFC pour garantir sa provenance. PEFC France est une association regroupant les producteurs, transformateurs et usagers de la forêt.


Le Label FSC, un label environnemental certifiant que sa production respecte une gestion responsable et durable des forêts sur des besoins sociaux, économiques, écologiques et culturels. 

Cette organisation mondiale est soutenue par WWF et Greenpeace.

Portail en bois : bien choisir son type d'essence

Les essences sont classées en 5 catégories qui déterminent d’un côté les risques d’exposition à l’humidité et de l’autre la durabilité naturelle ou obtenue par traitement (autoclave ou thermo-chauffé).

Les classes d’utilisation des essences de bois

Pour choisir votre portail en bois, seules les classes d’utilisation 3b à 5 doivent retenir votre attention :

Classe d’emploi 1 : le bois est sous abri, protégé des intempéries et non soumis à l’humidification

Classe d’emploi 2 : il est sous abri, protégé des intempéries et soumis à une humidité occasionnelle

Classe d’emploi 3B : Bois soumis aux intempéries ou à une intempérie fréquente. 

Classe d’emploi 4 : C’est un bois imputrescible qui peut être en contact permanent avec l’eau douce

Classe d’emploi 5 : Bois imputrescible qui peut être en contact permanent avec l’eau salée.

portail battant en bois plein

Une autre norme est également très importante à considérer pour choisir son portail en bois : 

la norme EN 350-2. Elle classe les risques biologiques (champignons et insectes) :Les champignons lignivores : 

Classe 1 à 5 de très durable à non durable

Les capricornes et les vrillettes : Classe D durable et Classe S sensible

Les termites : Classe D durable, Classe M moyennement durable, Classe S sensible.

Portail en bois : deux principes de traitement du bois ?

Le traitement de bois par autoclave

Un portail, avec ce traitement, contient du bois traité à cœur. 

 

Cette technique de traitement est généralement utilisée sur les résineux qui ne sont pas naturellement imputrescibles, les rendant ainsi en classe d’emploi de type 3b à 4.

 

Concrètement, on effectue un vide d’air afin d’y extraire l’eau du bois, on y injecte du produit sous pression puis on effectue un vide d’air afin d’y extraire le surplus de produits.

Bois traité en thermo-chauffé THT

Dans ce processus de fabrication, il s’agit de chauffer le bois à cœur, sous une vapeur d’eau à 200°c sur une durée de 24 à 48 h selon les essences. 

Il est considéré comme lessivé de ses résines et tanin, sa cellulose et hémicellulose sont alors cristallisées ce qui donne un aspect de couleur chaude. 

Cette technique permet de rendre le bois inerte, imputrescible et hydrophobe sans utilisation de produit chimique.


 Ce traitement occasionnera des frais supplémentaires d’environ 20% par rapport à un bois autoclave.

Pour un portail en bois ou un portillon,
quels sont les essences de bois proposés à la vente ?

Choisir un portail en bois blanc

Sur le marché des portails et des portillons figurent, dans les premiers prix, les choix de portails en bois blanc 

 

il s’agit de pin, de sapin, d’épicéa ou encore de peuplier, qui, pour améliorer leur longévité, peuvent être traités à cœur ou en autoclave.

 

À noter que le châtaignier, le frêne et le chêne sont des essences plus résistantes. 

En effet, le chêne, s’il est débarrassé de son aubier dispose d’une longévité optimale. L’aubier étant la partie blanchâtre correspondant aux zones d’accroissement les plus récemment formées.

Les couleurs des bois blanc
De gauche à droite : Le frêne, de très bonne densité et offrant un veinage prononcé du plus bel effet décoratif. Le peuplier, à l’effet sans nœud, avec un veinage très fin. L'épicéa, avec ses nœuds pour un côté très authentique.
portail battant en bois exotique rouge

Choisir un portail en bois exotique

Dans la grande majorité des portails ou portillons vendus, il s’agit d’essences imputrescibles. 

 

 Leurs propriétés permettent d’être à l’aise partout, de résister à l’humidité, aux champignons et aux insectes, sans avoir recours à un traitement spécifique.

 

Concrètement, les portails avec des essences exotiques sont le méranti (brun-rouge), l’acajou, le sappeli (proche de l’acajou), le cumaru, l’ipé, le sipo (rosâtre), l’iroko ou encore le macaranduba…

Le portail en bois supporte-t-il une motorisation ?

Oui, même s’il faut prévoir sa motorisation dès le départ !

En effet, les portails en bois avec des montants et des traverses dans les mêmes matériaux ne sont pas tous prévus pour recevoir un automatisme de portail.

Par contre si vous optez pour une structure en acier, en inox ou en aluminium, cela rend l’opération tout à fait réalisable !

Quelques conditions à surveiller pour motoriser votre portail en bois

Pour un portail coulissant : la traverse basse doit être à la fois assez haute et dense, afin de recevoir la fixation de la crémaillère.

 

Pour un portail battant : l’épaisseur et la densité des traverses doivent être suffisantes pour éviter de traverser de part en part votre portail avec les fixations de votre automatisme.

 

D’une manière générale, il est vivement recommandé de toujours privilégier les traverses du milieu aux autres pour des raisons d’appui plus soutenu.

Par ailleurs, soyez attentif aux types de ferrures et aux fixations vendues avec votre portail

n’oubliez pas que vous avez un matériau vivant, avec bien souvent du poids et donc davantage de contraintes mécaniques.

 

Idéalement, choisissez un portail vendu avec un automatisme enterré dans le sol qui n’exercera pas de poussées latérales ou bien des automatismes à bras articulés ou des vérins montés sur  des pantographes.

moteur à bras pour motorisation à battants

Le portail bois nécessite-t-il plus d'entretien que les autres matières ?

Les portails en bois avec des essences imputrescibles ou avec certains traitements peuvent vous permettre d’espacer vos entretiens tous les 2 à 3 ans.

 Avec les mêmes conseils que pour les autres portails (eau et savon non agressif), sans parler de laisser vieillir votre portail afin d’obtenir un effet grisé.

Un conseil : opter pour un portail qui comporte une gorge pour l'écoulement des eaux pluviales avec, si possible, une barre de contreventement qui rigidifie et évite une déformation saisonnière

Devenir membre de Guide Menuiserie

Partagez votre expérience !