Motorisation volet roulant

Une motorisation volet roulant ou d’un store est avant tout un moteur tubulaire qui s’insère à l’intérieur de son axe d’enroulement, celui-ci permet d’entraîner son tablier ou sa toile.  

La motorisation volet roulant

Pour une motorisation volet roulant comme pour celle d’un store, il existe tout d’abord de nombreux diamètres d’axes :  

L’adaptation du moteur tubulaire qui a un axe de 40 à 89 mm et une tête moteur de différentes formes nécessite bien souvent l’installation de bagues d’adaptations afin de maintenir la motorisation dans son logement.

Généralement vendues avec si vous le commandez en kit, ou pouvez l’avoir en produits d’accessoire par la suite.

Votre volet roulant s’installe sur un réseau électrique protégé, cependant sa motorisation filaire peut être en courant continu de 12 à 24 volts ou en 220 volts.

Privilégiez un moteur isolé électriquement en classe 2 qui n’a pas besoin de fil de protection (terre), solution en rénovation ou pièces d’eau.

Une motorisation tubulaire équipée d’une protection thermique évite la surchauffe du moteur.

Motorisation volet roulant solaire

Depuis plus de 10 ans, 

le volet roulant avec une motorisation solaire vous facilite la pose en rénovation et vous épargne les surtensions ou coupures de courant avec un prix marché très attractif et une qualité déjà bien éprouvée.

Deux systèmes = 2 technologies de volet roulant solaire

Une motorisation autonome spécifique avec son propre type de batterie et sa carte de gestion intégrée dans son bloc moteur.

 Un modèle plus généraliste avec sa batterie indépendante du moteur.

Des avantages certains pour chacun des modèles, le fait de ne plus avoir besoin de déverrouillage et de câbles électrique à tirer ! 

Technologie que l’on retrouve également sur les volets de fenêtres de toit.

Moderniser son volet roulant avec une motorisation

Remplacer sa motorisation volet roulant

Le choix de la puissance et de la vitesse de rotation sont définies par le poids du tablier ou de la toile à enrouler. 

Ce sont deux valeurs qui impactent la sécurité du frein moteur donc pour le remplacement d’une motorisation volet roulant autant dire que vous ne pouvez faire sans.

La puissance de la force d’entrainement d’une motorisation tubulaire (couple) s’exprime en Newton, tandis que la vitesse de rotation s’exprime en nombre de tours minute.

Ces deux indications sont présentes sur la plaque d’identification d’un moteur tubulaire.

Le système de commande s’effectue à l’aide d’un interrupteur mural (filaire) ou bien d’une télécommande (radio).

Une motorisation volet roulant avec déverrouillage de secours vous permet d’utiliser la manœuvre de votre volet ou de votre store avec une manivelle en cas de coupure de courant.

Motorisation volet roulant : gestion des fins de courses

Les moteurs de volets à fins de courses mécaniques 

se règlent par l’accès à la tête moteur avec deux vis de réglages (molettes) ou par des boutons qui correspondent à la montée et à la descente.

Moins onéreux, mais surtout pas pratique en cas de réglages par la suite.

Les volets équipés de moteurs à fins de courses électroniques 

se règlent par une commande de recherche automatique des butées haute et basse.

Certains volets sont équipés d’encodeur ou d’analyseur de rotation qui recalent ainsi par la suite, les positions du tablier au bout d’un certain nombre de cycles. Efficace également pour une détection d’obstacles.

Optez pour une motorisation volet roulant équipée d’un retour d’informations afin de servir une commande par domotique ou bien un automatisme.

Guide Menuiserie

Devenir membre de Guide Menuiserie

Partagez votre expérience !