veranda-aluminium-3-1501508160

Les vérandas pour l'agrandissement de sa maison

Une véranda est l’agrandissement de votre habitat, en premier lieu avant de choisir votre style, c’est de prendre connaissance des surfaces possibles de votre extension et le type de déclaration nécessaire. 

Toutefois un vérandaliste qui connait bien toutes ces démarches vous sera de bon conseil, ainsi que la contribution de nos membres qui partagent leur expérience.

Attention aux zones protégées car tout ce qui touche à l’aspect extérieur des habitations doit faire l’objet d’une demande auprès d’un architecte des Bâtiments de France.

Déterminer la superficie de sa future véranda

Connaitre les surfaces actuelles et futures de votre véranda
Celles de votre existant vous permet de déterminer la superficie d’extension possible de votre future pièce de vie 

ainsi que les démarches nécessaires pour obtenir un accord de construction.
Deux valeurs vous sont indispensables de connaitre avant d’entamer vos démarches :

Pour une véranda : votre surface de prise au sol correspond à la projection verticale du volume d’une construction, tous débords et surplombs inclus.
Les étages, combles et sous-sols qui ne forment pas de débord ne sont pas pris en compte.

A contrario (piscine, abris de jardin, terrasse en étage de votre maison…), tout élément d’un bâtiment créant un volume qu’il est possible de projeter au sol sera comptabilisé.

La surface de plancher déterminée par le “Coefficient d’Occupation des Sols”= COS, qui donne la surface maximale constructible sur un terrain.
Elle est la somme des surfaces de tous les niveaux construits, clos et couverts, dont la hauteur de plafond est supérieure à 1800 mm et se mesure au nu intérieur des murs de façade.


Cependant, certaines seront déduites avec l’exemple de l’ensemble des embrasures des portes et des fenêtres situées sur les murs de façade mais aussi en toiture et les espaces correspondant aux escaliers….

Les démarches pour la construction d'une véranda

Une simple déclaration préalable pour la construction d’une véranda

Dans le cas où votre projet + les surfaces existantes ne dépassent pas les 170 m² et à condition que votre véranda n’excède pas les 20 m² en surface.

(SP et SES) Dans la tranche de 20 à 40 m², une déclaration préalable peut être acceptée si votre terrain se situe en zone urbaine soumis à un règlement POS ou PLU.

Vous obtenez un accord généralement dans un délai d’un mois.

La demande d’un permis de construire pour une construction de véranda

Si la superficie de votre projet de véranda ne remplit pas les conditions d’une simple déclaration préalable.

 Vous devrez alors fournir, en plusieurs exemplaires, les pièces suivantes : 

Le formulaire de demande de permis, la notice décrivant le terrain et votre projet, un plan de situation de votre terrain + un minima de 2 photographies, le plan de coupe du terrain et de la construction, un plan de masse des constructions à bâtir ou à modifier, les plans des façades et des toitures + Attestation de la prise en compte de la réglementation thermique (chauffage et/ou climatisation).

La demande de permis de construire d’architecte pour une véranda dans le cas où votre projet + les surfaces existantes sont supérieurs à 170 m².

Votre permis de construire est généralement accordé dans un délai de deux à trois mois, il sera valable pour une durée de 3 ans.

Affichez un panneau de chantier visible depuis la voie publique afin de vous préserver d’un recours en annulation d’un tiers.
3 mois d’affichage seront nécessaires.

Comment choisir l'orientation d'une véranda

Comment choisir la forme d'une véranda

Vérandas alu, bois, acier

Devenir membre de Guide Menuiserie

Partagez votre expérience !